Jean-Claude Brouillet
Mère

Previous Home Next

pc_68

Je n'ai pas la nostalgie de mon enfance. J'en garde seulement des images très vivaces, immuables. La plus belle, c'est le visage de ma mère, ses cheveux blonds, ses yeux très clairs, presque violets. (Collection de l'auteur)